Articles - Cultures

Graines de vie

  |   1199  |  Poster commentaire  |  Cultures

Si le jardin est presque au repos, ce n'est pas le cas du jardinier. Il faut bien sûr préparer le terrain avant l'hiver, mais également récupérer les semences qui feront les prochaines récoltes.

La réutilisation des graines d'une année à l'autre et une pratique vieille comme le monde. Pourtant, les grands groupes qui produisent et vendent plantes et semences, cherchent en créant de nouvelle variété à faire disparaitre cette méthode.



Les plants hybrides ou F1, soit disant plus productifs et résistants, fournissent des graines stériles ou qui offriront des plantes différentes de l'original. Il faudra alors systématiquement mettre la mains à la poche pour continuer nos cultures.

Nous perdrons alors notre indépendance alimentaire, contribuerons à l’appauvrissement de la diversité et à l'enrichissement des semenciers...


Ils est donc important que chacun conserve et partage ses vieilles variétés, riches en couleurs et en formes. Moins productives ? Moins résistantes ? Peut-être, mais la nature est tellement belle, et il faut de tout pour faire ce monde ;).



Nous, on va donc garder nos graines et économiser de nombreux euros ;).

Sélectionnez vos tomates, haricots ou potirons préféré. Choisissez les plus beaux spécimens, bien mûrs et exempt de maladies.

 

 

Les haricots grimpants

 



Il faut ensuite retirer les graines, les passer sous l'eau par exemple dans une petite passoire, et les faire sécher.

 

J'étale mes graines sur des assiettes plastiques que je réutilise au besoin et je note la variété pour m'y retrouver plus facilement. Attention, il faut apporter un soin particulier au moment du nettoyage et de la mise en séchage, sinon vous risquez de mélanger vos graines ;).

 



Un fois bien séché, l'idéal, c'est de les conserver dans des sachets en papier. il faut penser à noter le nom et la date de prélèvement des graines.


Les semences ainsi stocké dans un endroit frais et sec, ce conserverons plusieurs années.