Articles - Lecture

Je n'ai pas toujours été un vieux con d'Alexandre Feraga

  |   1320  |  Poster commentaire  |  Lecture

Auteur : Feraga, Alexandre
Editeur : Flammarion

Titre : Je n'ai pas toujours été un vieux con
Catégorie : Littérature générale » Littérature contemporaine
Classification culturelle : Littérature française
Note d'1Tour (4/5) :


Prix :
18€ (ou 14.99€ en version Kindle)
Achetez sur Amazon : Je n'ai pas toujours été un vieux con
 

L'avis d'1Tour.fr
Léon Pannec, un soixante-dix huit tours, un croulant, un dinosaure, un fossile qui a survécu à l'incendie de son appartement. Son abruti de voisin l'a sauvé des flammes, lui et son vieux transistor. Avec sa fracture du bassin hanche, pas question de rester tout seul.

Cloué dans son fauteuil roulant, il atterri aux Primevères, une maison de retraite rempli de vieux comme lui. On est Léon, on est aux Primevères où l'on y fait la connaissance de Marylin la belle infirmière, de Jack et de Roger.

Un texte clair, des personnages hauts en couleurs et l'histoire attachante d'un vieux qui ne l'a pas toujours été. Tout au long de ce livre, Léon Pannec nous fait revivre son passé tout en partageant des tranches de vie avec les pensionnaires de cette résidance. A son âge, Léon connait  la valeur du temps qu'y passe. Alors il n'y va pas par quatre chemins. Il est franc, direct et dit ce qu'il pense sans se soucier des bléssures qu'il peu faire.

Je vous conseil vivement de lire "Je n'ai pas toujours été un vieux con". Il vous fera je l'espère, passer de bon moments.


Présentation de l'éditeur
"On ne devrait jamais finir ses jours dans des draps en coton souples comme du carton, à suçoter des tuyaux comme des chiards ou à boulotter de la morphine. Je me suis toujours vu ailleurs, agonisant dans un champ de pâquerettes, chialant dans les bras d'une femme, évaporé dans le ciel après un beau feu". Le "vieux con" qui vous parle passe pour un infatigable grincheux. Aux Primevères, la maison de retraite où il vient d'échouer, Léon renoue pourtant avec ce qu'il a toujours été. Ancien baroudeur, braqueur de banques, amoureux transi, cet amateur de coups tordus va, par amitié pour deux compagnons d'infortune, jouer un dernier tour à ceux qui croient encore qu'un vieux, ce n'est jamais qu'un vieux.