Articles - Par ici

Issoire, l'histoire de la ville

  |   1234  |  Poster commentaire  |  Par ici
Voici un petit historique de la ville d'Issoire dans le Puy De Dôme (63).

 

L'Histoire de la ville

Les origines d'Issoire sont enveloppées d'obscurité car beaucoup de documents ont été perdus. Il faut donc prendre ces informations telle qu'elle sont.

Autrefois appelée FLUVIA, puis ICIODORE par le Roi Arverne Bituitus en l'an de Rome 624).

L'époque Gallo-Romaine ne paraît pas avoir laissé à Issoire de vestige très important. Pourtant quelques découvertes archéologiques ont eu lieu au Faubourg.

 

Au VIe siècle, ont rencontre le premier document écrit de Grégoire de Tours. Issoire était alors une agglomération pourvue d'une église.

En 816, des moines bénédictins venus de Charroux dans le Poitou et fuyant les invasion normandes, se réfugient à Saint-Yvoine. Ils décident de reconstruire l'ancien monastère de Saint-Austremoine à Issoire.

La construction au XIIe siècle de son église (66 mètre de longueur) permettent de se faire une idée de l'importance qu'il acquit et de sa prospérité.

Eglise Saint-Austremoine

Une agglomération paraît avoir grandi auprès du monastère. La communauté des habitants acquis des privilèges :

-le droit de sceau, le plus ancien exemplaire conservé du sceau est de 1308

-le droit de nommer des consuls pour gérer ses affaires

Issoire devenait aussi une des treize bonnes villes de la Basse Auvergne, elle jouissait du privilège de nommer les députés du tiers état aux états de la province.

A la fin du moyen âge, Une bourgeoisie y avait grandi. Les Bohier, les Duprat, les Charrier, les Ardier.

Antoine Duprat 1463-1535

Au XVIIIe, les fortifications furent déclassées. Une partie fut cédée aux particuliers. Le boulevard fut transformé en une rue circulaire.

En 1855, ouverture de la ligne de chemin de fer. En même temps, construction de la halle au blé, de la gare, de l'abattoir, le transfert des deux anciens cimetières au nouveau, la percée des rues nouvelles (rue du châteaudun, rue du Palais, du collège, de l'Ancien hôpital, place Nicolas Pomel, Saint Paul, avenue de la Gare...) Création du jardin public, construction de la nouvelle mairie, des casernes.

La gare